2021 meilleur que 2020 ? Pas sûr.

On y est presque : 2020 n’a plus que quelques heures à vivre. Dans moins de 48 heures, nous serons en 2021 et je sais déjà qu’on va nous innonder de grands “Ouf !” dans les médias, les cartes de voeux, les dîners entre amis, en famille, les SMS du 31… On va lever nos verres pour enterrer une année de M…. et se réjouir à l’avance de l’arrivée d’une année qui ne peut être que meilleure. “De toute manière, ça ne peut pas être pire.”

En êtes-vous bien sûr ? Je veux dire, êtes-vous à ce point certain que 2021 sera meilleure que 2020 ?

Quand je repense à ce que furent ces 12 derniers mois, voyez-vous, je ne suis pas certain que 2020 a été une si mauvaise année que ça. Je pense même le contraire.

Bien sûr, il y a eu le virus, la pandémie, des centaines de milliers de morts, des familles endeuillées, des faillites en cascade, des gens qui perdent leur boulot, des économies en perdition, des dettes qui explosent, des décrochements scolaires,… Tous ces drames ont bien eu lien en 2020, nul ne peut le contester.

Mais il y a eu aussi toutes ces épreuves que nous avons dû affronter, ces nouveaux défis pour nous adapter, apprendre à vivre différemment, travailler autrement, consommer moins, passer plus de temps chez nous, modifier la fréquence de nos relations amicales, amoureuses peut-être aussi. Comme jamais auparavant en temps de paix, 2020 nous a obligé à changer, à nous remettre eu cause, à tout remettre en question. Et à cet égard, j’y vois quelque chose d’infiniment positif et prometteur.

Parmi les gens que je connais, je ne compte plus les gens qui ont décidé de changer de vie, de prendre une nouvelle direction avec la ferme intention de vivre ailleurs, de vivre mieux, de vivre autre chose.

Pour certains, ils étaient évidemment contraints et forcés. Pour d’autres, c’est de l’ordre de la révélation, du désir d’avancer, de réaliser quelque chose de nouveau.

Je ne veux pas faire de darwinisme de supermarché mais 2020 fut un tel choc que la nature humaine, certes incrédule et mal préparée, a dominé en s’adaptant à des contraintes inédites. Car là est l’une de nos plus grandes forces que cette capacité à surmonter l’adversité pour y survivre.

La grande question est évidemment de savoir si nous aurions changé en d’autres circonstances. Si nous n’en avions pas été forcés, aurions-nous pris les mêmes décisions ? Je n’ai aucune réponse toute faite à cette question.

Pour ma part, 2020 m’a permis de changer profondément ma manière de vivre et de travailler. J’ai été en télétravail forcé dès le mois de mars et ne suis retourné au bureau que 2 fois avant la fin de mon contrat en novembre dernier. Tout au long de l’année, j’ai réfléchi à ce que je voulais faire, à la vie que je voulais avoir. J’y ai réfléchi plus ardemment et plus qualitativement que je ne l’avais fait jusque là.

J’ai exploré de nouvelles directions. Je me suis autorisé à repartir d’une page blanche en considérant que tout serait possible, que je n’avais aucune contrainte à imposer à ma réflexion. J’ai créé comme jamais, que ce soit en cuisine ou professionnellement. J’ai repris le chemin de l’écriture, j’ai drafté de nouveaux business plans, j’ai démarré des nouvelles aventures,…

Il est encore beaucoup trop tôt pour savoir où vont me mener tous ces projets et même s’ils vont aboutir, mais une chose est certaine : je n’aurais jamais pu être aussi fertile dans ma réflexion sans toutes les contraintes imposées au cours de cette année.

Je pense être quelqu’un d’autre à l’aube de 2021.

Il est de coutume de dire que toute crise est porteuse d’opportunités. Au-delà de cette banalité, je pense sincèrement que 2020 restera une année pivot, un moment de remise en question exceptionnelle pour beaucoup d’entre nous et, qu’à ce titre, elle conservera dans ma mémoire la place d’une très grande année.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous.

En tout cas, je vous souhaite plein de bonnes choses pour vous et vos proches, pour maintenant et pour demain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s