Comment pérenniser Clubhouse et lui rendre sa vitalité ?

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un projet auquel je réfléchis depuis quelques jours et que je vais peaufiner cet été. C’est un projet qui m’a été inspiré non seulement par la connaissance que j’ai de la plateforme Clubhouse, ma propre expérience, mais aussi par les très nombreux commentaires recueillis dans les rooms que j’ai créées au cours des dernières semaines.

On y a parlé des contenus, de notre utilisation de Clubhouse, de ce qui nous faisait rester sur l’appli, de ce qui nous lassait et menaçait de nous en éloigner,… On a parlé de l’avenir, de ce qu’il faudrait faire, de ce à quoi allait ressembler les influenceurs de la plateforme. Et franchement, les participants à ces rooms ont partagé de supers points de vue.

Clubhouse est juste une application, un solution techno. Comme tous les autres plateformes sociales avant elle, c’est nous qui en faisons ce qu’elle va devenir. C’est nous qui en ferons le succès ou l’échec. C’est à nous d’innover et de créer sur la base qui nous est fournie.

Lors de nos dernières discussions, les utilisateurs ont été nombreux à appeler de vos vœux une meilleure structuration de l’application, des rendez-vous plus réguliers, des rooms plus courtes, limitées dans le temps et modérées avec un mélange d’écoute et d’autorité, une plus grande variété de sujets… Beaucoup — les plus ancients — ont aussi rapproché Clubhouse de l’émergence des radios libres au début des années 80 en France.

Alors aujourd’hui, je vous annonce que je vais travailler avec d’autres utilisateurs volontaires à la création d’un média similaire à celui d’une radio sur Clubhouse.

Cela prendra la forme d’une room ouverte, par exemple, de 7h00 à 20h00 dans un premier temps, 13 heures au cours desquelles se succéderont des modérateurs « maison » qui alterneront les sujets, comme ça se passe à la radio, au fil d’une grille de programmes claire et diversifiée. De 7 à 8, on pourrait avoir une heure « chill » de réveil en douceur, de 8 à 9, un débat politique, de 9 à 10, un sujet développement personnel, de 10 à 11, un sujet média, de 11 à 12, un échange entre entrepreneurs, une séquence de 12h à 14h apprenante et pratique, une après-midi marquée par des sujets vie pratique, un spécial culture et arts à 19h00… etc. Là, je vous dis n’importe quoi, mais c’est juste pour que vous compreniez le fonctionnement.

Tout se passera au sein de la même room qui restera ouverte toute la journée. Et on la rejoindra comme on se cale sur une fréquence FM sans avoir à passer d’une room à l’autre pour trouver de quoi nous maintenir excités, à l’écoute et, bien-sûr, participatifs. Car ce ne sera pas une radio avec un animateur vedette mais bel et bien une room Clubhouse qui respectera à fond le fonctionnement conversationnel de cette appli que nous aimons tant.

Bien sûr, cette room ne sera que l’une des nombreuses rooms que vous pourrez rejoindre mais je fais le pari que la qualité des sujets, des modérateurs, la régularité des rendez-vous, la communication autour de la grille et, bien-sûr, le branding, permettront d’imposer cette initiative et d’en faire, le presque premier média de Clubhouse.

Y’a du boulot avant de lancer l’idée.

Il faut créer la marque, bosser sur cette grille de programmes, avec les bons modérateurs, de sorte qu’il y ait des contenus quotidiens réguliers de qualité, des promesses tenues pour les utilisateurs de l’appli. Il va falloir régler aussi quelques petits détails techniques pour être au top, créer et lancer un site web pour communiquer sur le projet et les programmes, de l’activation sur les réseaux sociaux pour attirer et fidéliser l’audience.

Encore une fois, il ne s’agira pas de faire se succéder des modérateurs « stars » mais de préserver l’horizontalité de la plateforme qui fait sa force en injectant une logique propre à la lisibilité des grands médias.

Mais l’enjeu sera de créer du vrai contenu.

Il y a une différence énorme entre « créer une room » et « créer du contenu ». Ne nous voilons pas la face, le contenu actuellement proposé sur Clubhouse ne convainc pas les gens d’y rester. Il y a certes encore des pépites fantastiques mais c’est très sporadique, beaucoup trop sporadique. L’un des principaux objectifs de cette initiative est de faire revenir des utilisateurs qui ont testé l’appli, qui l’ont aimée puis s’en sont rapidement détachés. Soyons lucides, ce n’est pas avec l’audience du moment et les rooms qui sont proposées qu’on bâtira un succès durable.

Et puis il y a un autre impératif : plutôt que de tenter de tirer chacun dans son coin, l’avenir de Clubhouse est à la mutualisation et à la collaboration. Et ce, d’autant plus que la fonction recherche sur Clubhouse est en dessous de tout.

Cette marque, ce média, ce sera une opportunité pour les annonceurs de venir sur Clubhouse.

Parce que nous serons en mesure d’attirer et de fidéliser une audience de qualité, parce que nous aurons des outils nous permettant de le mesurer, et parce que nous aurons une grille et un positionnement éditorial clairs, nous pourrons leur proposer des interventions sponsorisées.

Et puisque l’on parle positionnement éditorial, je veux que ce média se concentre sur des thématiques positives, tournées vers l’humain, l’épanouissement de la personne, l’entreprenariat positif et la mise en valeur des thématiques conformes aux objectifs de développement durables. C’est ce qui a fait, selon moi, la beauté de Clubhouse depuis ses débuts et, en ce qui me concerne, la raison qui m’a conduit à y passer tant de temps dans les premières semaines. Je ne pense pas que ce sera grand public. Je pense plutôt à un positionnement BtoB, mais cela reste à vérifier.

Voilà ce que je voulais partager avec vous. Avant de conclure, je veux dire que mon approche n’est pas dogmatique. Je ne dis pas que c’est la seule chose à faire pour pérenniser l’application, je dis simplement que c’est la manière avec laquelle je vois les choses.

Si l’aventure vous intéresse et que vous souhaitez faire partie du projet, écrivez-moi et envoyez moi un e-mail avec ce que vous aimeriez pouvoir apporter.

A suivre…

Une réflexion sur “Comment pérenniser Clubhouse et lui rendre sa vitalité ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s